Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

"Neuj Pro 2006" : la place des jeunes dans la société et dans les politiques publiques
L’émergence de l’adolescence
Dotations en capital pour les jeunes : trois scénarios en France
Les jeunes en Limousin

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> colloques, séminaires
Construire un projet éditorial en ligne : une éducation critique à Internet
Adulte-ado, une question de relation
Ecole : "Quels partenariats locaux contre la violence ?"
L’éducation aux médias est-elle nécessaire à la réussite des élèves ?

> agenda
Familles rurales : appel à projets Trophées J.PASS
Neujpro 2014 à Vichy : L’importance d’un rassemblement national des acteurs de jeunesse
Fonds d’expérimentation pour la jeunesse : appel à projet n°3
Orientation et construction identitaire

> école
Montpellier : Une école sans notes et sans reproches
Retour sur PISA 2009 : enseignements et précautions dans l’interprétation des résultats
Ecole et Familles populaires : une nécessaire communauté éducative au niveau local
La réussite éducative, nouveau regard, nouveaux modes d’intervention ?

> grand Sud-Est
Adolescents et jeunes des quartiers : construction de soi, rapport à l’autre
La participation des jeunes à partir de l’action
La Haute-Savoie en action !
La CAF et la DDJS labellisent des "clubs jeunes"


colloque

Déclin de l’institution ou nouveaux cadres moraux ?

sens critique, sens de la justice parmi les jeunes, INRP, Lyon 22 et 23 octobre 2007
Mis en ligne le mercredi 5 septembre 2007.

Les institutions d’encadrement de la jeunesse sont confrontées à un déclin qui semble d’autant plus irréversible qu’elles se heurtent à des valeurs et des expériences contradictoires, à des critiques et à des dénonciations, à une hétérogénéité des principes de justice qui leur est impossible de réduire. Leur projet de socialisation paraît s’être décomposé devant l’apparition d’identités multiples, le développement de nouvelles formes de sociabilités, l’émergence de communautés et de nouveaux espaces publics, autant d’écarts et différences avec le modèle normatif porté par l’État républicain.

La jeunesse aussi s’est transformée. Détachée de la tradition, elle s’est attachée à construire un monde à soi, articulée à de nouveaux principes de justice et à de nouveaux cadres moraux, souvent exprimés en tension avec ceux du monde adulte. La formation d’un être civique en devient plus incertaine, plongeant les agents ou les représentants des institutions dans le doute et le désarroi. Des valeurs comme l’égalité ou le mérite apparaissent de plus en plus difficiles à défendre alors que le respect devient une forme d’équivalence générale dont le sens se perd dans la complexité des relations qu’entretiennent les jeunes entre eux.

Ce malentendu générationnel donne lieu à l’expression de sentiments d’injustice d’autant mal compris qu’ils relèvent d’horizon de valeurs incompatibles. La critique se tourne alors vers les institutions dont on nie la légitimité à instituer des épreuves dont les conventions sont elles-mêmes remises en cause.

Sans se limiter à l’école, le colloque tentera d’aborder ces questions à partir de travaux d’historiens et de sociologues, en cherchant à multiplier les occasions de comparaison dans l’espace et dans le temps.

Les deux journées porteront sur les thématiques suivantes :

- Les jeunes confrontés à la forme scolaire : une remise en cause de l’institution ? (lundi matin)
- La transmission des valeurs citoyennes entre les générations (lundi après-midi)
- Les jeunes en société : quels espaces de référence ? (mardi matin)
- Quelques modèles d’interprétation (mardi après-midi)

En savoir plus sur le colloque :

http://ep.inrp.fr/EP/colloques/colloque_declin_institution

Parmi les intervenants

François Dubet, CADIS, Université de Bordeaux 2 : consulter sa communication : Que signifie la notion d’institution ?sur le site INRP

Maroussia Raveaud, Université du Mans : La transmission sociétale de la citoyenneté. "Une comparaison France - Angleterre" : consulter sa communication sur le site de l’INRP


Partagez cet article :