Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

La communication juvénile à travers les blogs de lycéens
Les professionnels et la question des différences : des non-dits
La situation des jeunes sans diplôme se dégrade
Contribuer à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes en Afrique de l’Ouest

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Qu’entend on par autonomie des jeunes ?
Quelles priorités pour le lycée professionnel ?
Jeunesses 2.0 : les pratiques relationnelles au cœur des médias sociaux
Evaluation : s’inscrire dans un système d’information stable et régulier

> grand Ouest
Pays d’Ancenis : des jeunes découvrent l’entreprise
Saint-Étienne-du-Rouvray (76) : Assises de l’éducation
Brest : Restitution de l’évaluation du projet éducatif local
Un Conseil régional Jeunes plus représentatif des jeunesses

> zones prioritaires
Vu des Bosquets : quel accès au logement à Montfermeil ?
« Tous acteurs des quartiers » : des collégiens mènent leur campagne d’information
Montpellier : Une école sans notes et sans reproches
Le collège Chevreul à L’Hay les Roses parmi les six collèges choisis pour une expérimentation nationale


Bretagne et Pays de la Loire : une recherche-action sur les politiques de jeunesse

Mis en ligne le lundi 17 janvier 2011.

RésO Villes, centre de ressources Politique de la Ville des régions Bretagne et Pays de la Loire, a animé durant les années 2009 et 2010 une recherche-action sur les politiques de jeunesse adressées aux jeunes adultes des quartiers populaires.

Ce travail, mené dans le cadre d’un partenariat avec l’INJEP (Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire), les DRJSCS de Bretagne et des Pays de la Loire, et les Villes d’Angers, Brest, Lorient, Nantes, Quimper, Rennes et Saint-Nazaire, avait pour objectif de tenter d’apporter des réponses aux problématiques suivantes :

- Les jeunes des quartiers populaires, notamment ceux des grandes villes de l’Ouest, constituent-ils une composante spécifique de la jeunesse française contemporaine ?
- Si spécificité il y a, appelle-t-elle en retour une prise en compte spécifique dans les politiques publiques de la jeunesse, notamment celles menées à l’échelle locale dans les territoires ? Et sous quelle forme ?

Dans le cadre de cette recherche action, six enquêtes socioethnographiques, ont notamment été réalisées sur les jeunes des quartiers populaires et les politiques jeunesse menées localement. Elles ont été remises aux maires des villes de Saint-Nazaire, Angers, Brest, Rennes, Quimper et Nantes.

Quelques enseignements de la recherche-action :

- La diversité de la jeunesse dans les quartiers populaires : quatre processus d’agrégation
- Des invariants sociologiques
- Les politiques jeunesse dans les villes
- Quatre enjeux clés

A lire dans le document de synthèse des travaux

"Le forum jeunes des quartiers populaires et politiques jeunesses" : Lorient-2010

Autres vidéos sur le site http://www.resovilles.com/

A lire aussi au sujet de cette recherche action :

- Angers : Une enquête socioethnographique sur les jeunes des quartiers : compte rendu

- Ethnographie de la jeunesse des quartiers prioritaires : En quoi les jeunes des quartiers interpellent spécifiquement l’action publique ? (intervention de Marwan Mohammed)

- Quimper : Les jeunes des quartiers populaires face aux politiques jeunesse (synthèse d’une enquête)

- Quelle politique jeunesse pour les quartiers populaires (rencontre à Lorient)


Partagez cet article :