Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Vers une co-construction des politiques publiques entre cadres d’Etat et habitants
Jeunesses en Région : la création d’une allocation d’automonie proposée
Mieux articuler les politiques destinées aux 11-15 ans et aux 16-25 ans
Evaluation des Politiques Publiques : séminaire pluridisciplinaire

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> départemental
Premiers pas du Conseil général des collégiens
La dixième année du numéro vert "info’jeunes"
Les stages BAFA et BAFD en ligne
Hauts de Seine : L’information jeunesse au coeur de l’éducation et de l’orientation.

> collectivités territoriales
Landes : un collégien, un portable, quel bilan après 5 ans ?
Le congrès national de l’Anacej en vidéo
Un forum initiatives : de l’idée au projet
Questions autour des évolutions du projet éducatif territorial

> grand Est
Savoir s’informer, un enjeu pour l’autonomie des jeunes
Le blogue outil d’accompagnement scolaire
5e rencontre des élus en charge de la jeunesse et assemblée générale de l’Anacej
Alsace : un guide "trouver un job" réalisé par le centre information jeunesse


Bas-Rhin : un nouveau regard sur l’action départementale en faveur de la jeunesse

Mis en ligne le lundi 24 mars 2008.

Extrait du document "engagement départemental pour la jeunesse" réalisé par le conseil général du Bas Rhin :

Un positionnement du Conseil Général dans les trois champs d’évolution des jeunes

- dans l’espace privé et familial de l’adolescent :

Ce champ est le siège, principalement, des politiques sociales du Département en direction de la jeunesse. Si la solidarité constitue une dimension essentielle de l’action de la collectivité, elle ne suffit pas toutefois à caractériser l’ensemble de la politique jeunesse.

Il convient néanmoins de donner toute sa place à la dimension sociale de cette politique en affichant sa cohérence avec les grands projets stratégiques de la collectivité, tel le plan départemental enfance, par exemple.

La prise en compte du développement du jeune dans ses aspects physiologiques, psychologiques et relationnels complète cette approche qui se fixe pour objectif la facilitation de l’intégration du jeune adulte dans la vie sociale et professionnelle.

- dans l’espace public et de loisirs du jeune :

Ce champ traduit l’engagement du Département auprès des nombreux acteurs locaux pour permettre aux jeunes de trouver leur place de citoyens dans la vie publique, en soutenant leurs projets et en favorisant leur socialisation dans l’espace public.

Dans ce domaine, qui est historiquement l’axe de développement des politiques de la jeunesse dans une approche socio-éducative ou socioculturelle, le Département est plus rarement l’acteur premier, en action directe auprès du public jeune.

En revanche, il peut apporter un appui important aux collectivités locales et acteurs de terrain, notamment associatifs, à travers ses engagements financiers mais aussi l’ingénierie territoriale qu’il est en mesure de déployer.

- dans l’espace scolaire et de formation de l’élève et du jeune en situation d’apprentissage :

Ce champ exprime la préoccupation éducative des politiques départementales en direction des jeunes en formation. Cette dimension excède le champ des compétences du Département à l’égard des collèges.

Le Département affirme ainsi sa volonté de prendre sa part de responsabilité dans les politiques éducatives, dont les enjeux sont tels qu’ils ne peuvent être considérés comme l’apanage de la seule Education nationale.

Avec cette dernière et l’ensemble des acteurs éducatifs, fort de sa relation privilégiée avec les collèges dont il est propriétaire, des agents techniques territoriaux qu’il gère, des actions éducatives volontaristes qu’il finance et des établissements éducatifs qu’il dirige ou finance, le Département peut affirmer ses objectifs de réussite scolaire et d’accès aux savoirs pour tous les jeunes du Bas-Rhin dans la perspective de la construction de leur vie sociale et professionnelle.

Des finalités éducatives pour les adultes et les jeunes

L’engagement pour la jeunesse du Conseil Général du Bas-Rhin s’appuie sur la participation des adultes comme des jeunes.

Quel rôle pour les adultes ?

Le rôle des adultes, primordial dans l’approche retenue pour le présent référentiel, sera recherché :

- dans le cadre associatif :

par de nouvelles formes d’engagement, notamment de la part :

- des retraités dans le cadre de tutorat,
- des jeunes adultes qui ont réussi un parcours d’excellence et pourraient modéliser leur réussite auprès d’autres jeunes,
- des familles, des parents d’élèves,
- des responsables d’entreprises et de sociétés par l’accueil de jeunes et l’ouverture des entreprises sur des temps extra-scolaires,
- des adultes volontaires sur un territoire pour participer à une action d’intérêt collectif (propreté, embellissement, manifestation culturelle..).
- par l’information en direction des jeunes

Quel rôle pour les jeunes ?

L’implication des jeunes bas-rhinois sera recherchée, notamment par :

- la participation, en prenant en compte les expériences de type conseils de jeunes dans la vie locale ou dans le cadre scolaire,
- l’implication, en favorisant et soutenant l’engagement des jeunes dans des actions de proximité,
- la mobilité, en favorisant les rencontres, la mobilité et les initiatives des jeunes ainsi que leurs projets afin de renforcer la participation active des jeunes, la compréhension mutuelle et la tolérance,
- la culture, en encourageant les expressions culturelles d’aujourd’hui et le lien intergénérationnel.

Ces cadres d’investissement éducatif pour les adultes et les jeunes pourraient servir de base de réflexion collective sur ce que pourrait être une éducation populaire renouvelée et adaptée au contexte actuel.

Notamment, l’Engagement pour la Jeunesse explore le périmètre éducatif en direction des jeunes, en prenant pour principes d’action que :

- l’éducation n’est pas réductible à l’enseignement scolaire ;
- la prise en compte de la jeunesse ne se réduit pas à l’approche socio-éducative dans sa dimension culturelle et de loisirs ;
- l’approche médico-sociale ne se réduit pas à la petite enfance mais nécessite une approche spécifique de l’adolescent et du jeune adulte ;
- la visée éducative doit s’accompagner d’une prise en compte de l’insertion sociale et professionnelle du jeune adulte.

Consulter, télécharger l’ensemble du document "engagement départemental pour la jeunesse"

Document téléchargeable sur le site "pole jeunesse allier"


Partagez cet article :