Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 



Colloque et compte rendu

Apprendre à mieux vivre ensemble… oui, mais comment faire ?

Ateliers d’ échanges sur des pratiques au Mans le 31 mars 2010
Mis en ligne le jeudi 18 mars 2010.

Dans le cadre des « Semaines d’éducation contre le racisme », cette journée a pour but d’échanger entre acteurs locaux sur les notions de diversité, de discriminations, de reconnaissance, d’identité, d’altérité et d’apprentissage du vivre en citoyens égaux… Le forum s’appuiera sur des apports théoriques et des présentations d’expériences. Infos sur la journée et compte rendu d’une rencontre organisée en décembre 2009.

- Colloque organisé par : La Ligue de l’enseignement / Fal 72 et le Collectif d’Education à la Citoyenneté et à la Diversité

- Destiné aux animateurs, aux travailleurs sociaux, aux éducateurs et enseignants, mais aussi aux parents,

- Ou et quand : A la Maison Pour Tous Jean Moulin du Mans, le mercredi 31 mars 2010 de 9h à 17h.

Informations sur la journée du 31 mars 2010 au Mans :

PDF - 1009.9 ko
Apprendre à mieux vivre ensemble… oui, mais comment faire ?
Ateliers d’ échanges sur des pratiques au Mans le 31 mars 2010

Bulletin d’inscription :

Word - 50.5 ko
Bulletin d’inscription (31 mars)
A retourner pour le 26 mars 2010

A lire aussi sur Le Post :

http://www.lepost.fr/article/2010/03/10/1980532_forum-laicite-diversite-apprendre-a-mieux-vivre-ensemble-oui-mais-comment-faire.html

Conclusions du colloque de décembre 2009

« Reconnaissance de l’autre : pour une nouvelle pédagogie de la citoyenneté ? » :

- Penser dans les logiques de l’éducation formelle, non formelle, informelle, qui a le mérite de prendre en compte les logiques de transmission et de savoirs, les logiques d’accompagnement et de construction de compétences et les logiques expérientielles. Et multiplier les approches !

- Interroger nos catégories de pensée. A la fois sur le plan psy, personnel (ce que fait l’autre en nous et pour nous) mais aussi comme construit politique, idéologique d’Etat. Lire à ce sujet (indispensables !) : Gérard Noiriel, Le creuset français, 1988, Le Seuil ; A quoi sert l’identité « nationale » ?, 2007, Agone ; et Abdelmalek Sayad, La double absence. Des illusions de l’émigré aux souffrances de l’immigré, 1999, coll. « Liber », Le Seuil, et L’immigration ou les paradoxes de l’altérité, 2006, Raisons d’agir. (2 vol.).

- Prendre les phénomènes individuels et collectifs dans leurs dynamiques de processus : les trajectoires sont multiples, parfois erratiques, les dynamiques identificatoires complexes, et le rôle des professionnels, des institutions est de favoriser ces processus, ces passages. En aucun cas de les entraver.

- En tant que professionnels, ne pas réduire nos pratiques à de la technique, mais les poser systématiquement dans leurs dimensions éthiques (les valeurs) et politiques. On peut à ce sujet interroger nombre de formations et référentiels de compétences qui en morcelant l’activité occultent ces dimensions.

- Quelque part réhabiliter le politique « démocratique », cela a à voir avec l’éducation populaire.

Télécharger le compte rendu de la journée :

PDF - 624.2 ko
« Reconnaissance de l’autre : pour une nouvelle pédagogie de la citoyenneté ? »
Compte rendu du colloque organisé au Mans le 2 décembre 2009.

Partagez cet article :