Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 



« Apéros géants », un état de la question

Une note de Jean-Claude Richez (Injep)
Mis en ligne le lundi 6 septembre 2010.

Même si les « Apéros géants » participent de toute une série de phénomènes plus larges et certainement de mouvements plus anciens il est d’abord nécessaire de bien les comprendre dans leur singularité et leur nouveauté.

Extrait :

« Les "apéros géants" innovent en ce qu’ils apparaissent en quelque sorte comme un rassemblement festif sans objet si ce n’est d’être ensemble et par le caractère anonyme du processus de mobilisation à travers l’utilisation de Facebook.

Par là, ils sont aussi des rassemblements sans sujet. Ils témoignent d’abord d’une nouvelle façon d’être ensemble, de faire société, dans une société d’individus. L’individualisation croissante génère en compensation un besoin très fort, d’être ensemble, de se retrouver physiquement. La multiplication d’amis virtuels, des communications, créent le besoin de se voir et de s’entendre dans un même espace physique, de communier.

Les "apéros géants" renvoient ainsi à la place privilégiée accordée par les jeunes à l’amitié et à son exercice comme l’ont mis en évidence les travaux menés par Olivier Galland et Bernard Roudet dans le cadre de l’Injep. »

Consulter, télécharger la note :

« Apéros géants », un état de la question, par Jean-Claude Richez, chargé d’étude et de recherche à l’Injep, coordinateur de la mission Observation / Evaluation.

PDF - 200.3 ko
« Apéros géants », un état de la question
Jean-Claude Richez, chargé d’étude et de recherche à l’Injep, coordinateur de la mission Observation / Evaluation

Partagez cet article :