Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Conditions et enjeux d’une politique locale de jeunesse aujourd’hui
L’animation socio-culturelle : un objet scientifique ?
Rhône-Alpes : le réseau info jeunesse lance une lettre d’information
Réseaux d’éducation prioritaire : un nouveau programme expérimenté dans 10 académies

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire ?
Programme réussite éducative : le coordonnateur, un nouveau métier ?
Les jeunes et Internet : de quoi avons nous peur ?
Croiser les regards : un atout pour la réussite des élèves

> grand Ouest
Témoignage d’une démarche structurante d’élus qui ont mis en place des politiques jeunesse
Lycéens décrocheurs, raccrocheurs d’école
T’as PIJ’é, T’as pas PIJé ? : le voyage, version complète
Saint-Étienne-du-Rouvray (76) : Assises de l’éducation


Angers : Une enquête socioethnographique sur les jeunes des quartiers

Mis en ligne le dimanche 24 janvier 2010.

Après Lorient et Saint-Nazaire, c’était au tour de la Ville d’Angers d’accueillir une journée de réflexion de la recherche-action RésO Villes portant sur les politiques jeunesses déclinées au quartiers prioritaires [1].

Comme dans les autres villes, la matinée a été consacrée à une analyse de la politique menée localement ainsi qu’à une présentation de deux actions spécifiques menées en direction des jeunes des quartiers angevins, le tout suivi de temps de débats avec le groupe.

Au cours de la journée est intervenu Chafik Hbila qui a présenté une enquête socioethnographique qui a porté sur les jeunes des quartiers et la perception de la ville de la politique jeunesse par les jeunes et les professionnels.

(page 4 à 9 du compte rendu)

PDF - 831.8 ko
Résovilles
Atelier recherche-action jeunesse et territoire (Angers - oct 09)

Extrait :

« La jeunesse 15-24 ans représente à Angers 22,7% de la population totale de la ville [2], cela reflète un certain équilibre générationnel dans la ville. Cependant, la jeunesse angevine n’est pas épargnée par les incertitudes de la jeunesse contemporaine à trouver sa place dans la société comme l’indique leur taux de chômage de 13,7%, soit 2% de plus que la moyenne de la ville (taux de chômage de la population d’Angers situé à 10,8%).

Les parcours d’insertion sociale et professionnelle des jeunes sont aujourd’hui semé d’embûches et de difficultés. Ils nécessitent à cet égard une prise en compte spécifique dans les politiques publiques. La politique jeunesse doit donc s’inscrire dans les parcours de vie des jeunes en les accompagnant dans leur conquête des attributs de l’âge adulte. Cette politique d’accompagnement doit tenir des inégalités sociales existantes à l’intérieur même de la jeunesse. » (...)

Au sommaire aussi de cette journée :

- Présentation des préoccupations angevine en matière de politique jeunesse
- Présentation de l’action « Code de la route »
- Action 20H Chrono
- Le regard de Jean-Claude RICHEZ (Injep)

- Intervention de Frédéric Fappani, les formes de transmission des adultes aux jeunes
- Intervention de Pierre-Yves Chiron, doctorant en sciences de l’éducation : Les jeunes entre engagement et participation
- Clôture de la journée par Frédéric Béatse, Adjoint au Maire d’Angers en charge de la politique de la ville, Président de RésO Villes

[1] journée organisée en partenariat avec l’Injep

[2] Source : INSEE 2006, poids des 15-24 ans dans la population totale


Partagez cet article :