Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Quel utilisateur d’internet êtes-vous ?
Les écoles et le web social
Qui p a r l e ?
Faire connaître son association sur Internet : les conseils d’Animafac

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Les jeunes et leurs pratiques sur internet
Vivre et faire vivre son territoire
L’animation socio-culturelle : un objet scientifique ?
Quimper : Les jeunes des quartiers populaires face aux politiques jeunesse

> adolescents
Culture de l’école, cultures des jeunes
Regards croisés entre grands-parents et adolescents
Les colos : le point de vue des jeunes et des animateurs
L’adolescence dans tous ses états …

> Internet
La place croissante des caisses d’allocations familiales dans les politiques jeunesse
Internet : Les utilisateurs poussés à se surprotéger
Reims : L’information des jeunes et le numérique
Pour comprendre la culture numérique

> TIC
Second degré : 9 enseignants sur 10 convaincus de l’intérêt des TIC
Usages d’Internet : un fossé entre l’école et la maison
L’Internet juvénile : forte intensité et diversité des usages
La culture numérique des ados et l’école


Diffusion des TIC dans la société française

Ados : texto, musique et vidéo

Synthèse de l’enquête annuelle du Crédoc (3e partie)
Mis en ligne le dimanche 22 décembre 2013.

Suite à la publication du rapport de l’enquête du Crédoc [1] sur la diffusion des Technologies de l’information et de la communication dans la société française (réalisée en juin 2013), nous vous proposons ici un troisième article centré sur les pratiques des jeunes (12-17 ans et 18-24 ans) (téléphone portable et surtout Internet).

Concernant le téléphone portable, si les 12-17 ans restent les plus gros consommateurs de SMS, par rapport aux autres catégories d’âge, on constate pour la première fois une baisse de l’envoi de textos par les ados (on passe de 435 par semaine en 2012 à 381 en 2013). S’agirait-il d’un usage plus important des messageries instantanées interroge le rapport ?

La possession d’un smartphone influe bien évidemment sur les usages du téléphone mobile et les jeunes sont plus particulièrement concernés. Pour mémoire 55% des 12-17 ans et 75% des 18-24 ans ont l’usage d’un smartphone (39% pour la moyenne des 12 ans et plus). Adolescents et jeunes adultes se distinguent par un usage spécifique du téléphone portable pour :

- La navigation sur Internet : 62% des 12-17 ans, 78% des 18-24 ans (41% pour la moyenne). Dans ce domaine, l’âge est un déterminant très important
- La consultation des courriels : 66% des 18-24 ans (beaucoup moins chez les 12-17 ans : 28%, même si ce taux est en augmentation de 5 pts) ; 34% pour la moyenne de la population,

- Le téléchargement d’applications : 57% des 12-17 ans, 70% des 18-24 ans (+20% / 2012) (33% pour la moyenne). Cette activité est corrélée à la possession d’un smartphone mais aussi à l’âge (les cadres supérieurs ne sont « que » 46% à développer cette activité.
- Regarder la télévision : cette activité semble stagner ou baisser pour l’ensemble des catégories interrogées (20% des 18-24 ans soit -2% par rapport à 2012).
- Téléphoner grâce à un accès Internet en utilisant un logiciel (Skype, MSN messenger…) : 48% des 12-17 ans et des 18-24 ans sont concernés (28% pour la moyenne)

Concernant la participation à des réseaux sociaux,

L’âge se confirme comme déterminant (76% des 12-17 ans, 86% des 18-24 ans), mais les taux n’augmentent pas de manière significative, ils seraient même en baisse (-3%) pour les 12-17 ans selon l’enquête. C’est le statut d’élève-étudiant qui est le plus déterminant dans ce domaine : 80%. La proportion étant de 45% pour l’ensemble de la population.

JPEG - 21.7 ko
Participation à des réseaux sociaux en fonction de l’âge
Source : CREDOC, enquêtes « Conditions de vie et Aspirations », 2013

Dans une enquête plus récente [2], mais réalisée avec une méthodologie différente, l’IFOP affiche des taux plus importants, mais la population de référence est constituée des internautes (et non la population en générale). Le critère retenu est l’inscription (et non la participation). Selon cette enquête, les réseaux sociaux les plus fréquentés par les 18-24 ans sont dans l’ordre : Facebook, Skype, UTube, Deezer, Google+.

Concernant les autres usages d’Internet, les adolescents et jeunes adultes se caractérisent ainsi :

- Ecouter et télécharger de la musique : 90% des 12-17 ans et 86% des 18-24 ans (49% en moyenne).
- Regarder ou télécharger des films ou vidéos : 66% des 12-17 ans et 73% des 18-24 ans (32% en moyenne).

Dans ces deux domaines, l’importance de l’âge est très significative.

- Regarder la télévision sur internet : 45% des 12-17 ans, 42% des 18-24 ans (22% en moyenne).
- La recherche d’emploi sur Internet : les 18-24 ans sont la catégorie la plus nettement concernée (63%, contre 25% pour la moyenne des 12 ans et plus). Les étudiants internautes sont également à 63% concernés par cette pratique.
- Le travail à domicile sur Internet est un autre domaine dans lequel les catégories jeunes se distinguent : 43% des 12-17 ans et 36% des 18-24 ans (23% pour la moyenne). L’âge n’est néanmoins pas le seul déterminant dans ce domaine (cadres supérieurs : 62%, travailleurs indépendants 55%, …)

Le nombre de pratiques déclarées sur internet peut constituer un indicateur intéressant pour évaluer la compétence des internautes. Neuf activités étaient ainsi proposés aux répondants (on trouve parmi ces dernières celles présentées ci-dessus). Les 18-24 ans sont 41% à déclarer en pratiquer sept et plus (12% pour la moyenne). Les 12-17 ans se situent un peu en retrait : 36% déclarent en pratiquer cinq à six, 41% : trois ou quatre).

Le graphique ci-dessous (nombre de pratiques déclarées en moyenne) confirme la compétence plus affirmée des 18-24 ans, déjà été pointée l’an dernier par l’étude lors d’une analyse multivariée.

JPEG - 28.3 ko
Nombre de pratiques déclarées sur internet ; influence de l’âge
Source : CREDOC, enquêtes « Conditions de vie et Aspirations », 2013

A signaler que logiquement, le diplôme impacte de manière importante sur le nombre de pratiques réalisées en moyenne par les internautes (aucun dipllôme : 1,3 ; Bac : 4,1 ; diplôme du supérieur : 4,6).

A noter aussi que :
- 85% des 12-17 ans et 86% des 18-24 ans se déclarent "plutôt compétents" pour utiliser un ordinateur (55% pour la moyenne).
- Le temps moyen passé sur Internet est corrélé à l’âge (24h pour les 18-24 ans), mais aussi à la profession (20h pour les cadres supérieurs). Ce temps moyen est de 12h pour l’ensemble de la population des 12 ans et plus.

Dans un dernier article, nous aborderons plus particulièrement le chapitre des temps morts dans la vie quotidienne et la superposition des activités en nous intéressant là encore aux pratiques des jeunes.

Gérard Marquié

A consulter aussi :

- La France dans le groupe de tête en Europe (synthèse 1ere partie)
- 100% des 12-17 ans connectés (synthèse 2e ppartie)
- Diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française - Résultats 2013 : Rapport sur le site du Crédoc

[1] Pour mémoire, cette enquête a réalisée en juin 2013 au domicile des répondants, en face à face. 2215 personnes ont été interrogées (échantillon représentatif) et deux questionnaires administrés dont un spécifique aux 12-17 ans (ces derniers n’étant pas majeurs). Les questionnaires sont consultables en annexe du rapport.

[2] Observatoire des réseaux sociaux 2013 #IFOPrezosocio


Partagez cet article :