Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Qui sont nos élèves aujourd’hui ?
Vous avez dit pédagogie ?
Lycéens décrocheurs, raccrocheurs d’école
Ecole : Former des adultes avant de former des diplômés

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Séminaire de Recherche-action : travail social et développement communautaire
La baisse des sorties sans qualification : un enjeu pour l’employabilité des jeunes
L’information sur Internet : une confiance critique chez les 18-24 ans
La participation des jeunes euro-méditerranéens vue par trois chercheurs

> université
Enseignement supérieur : les enfants de cadres surreprésentés
Égalité des chances : la démocratisation impossible ?
Un guide du porteur de projet édité par Animafac
Sorties sans diplôme et inadéquation scolaire


Actualités sur l’université

Analyse d’Emmanuel Davidenkoff et dossier de "veille et analyses"
Mis en ligne le lundi 12 septembre 2011.

Emmanuel Davidenkoff présente sur France info une analyse de l’université avant la rentrée : "difficile de parler de l’université au singulier". L’Institut français de l’éducation propose un dossier sur le thème : "savoir enseigner dans le supérieur, un enjeu d’excellence".

"L’université va-t-elle vraiment mieux ?" chronique D’Emmanuel Davidenkoff sur France info du lundi 12 septembre 2011

- Ecouter l’analyse d’Emmanuel Davidenkoff (4’10)

- Consulter les archives de la chronique "Questions d’éducation" d’Emmanuel Davidenkoff

- Dossier d’actualité : Veille et analyses de l’Institut français d’éducation (Ifé) :

Endrizzi, Laure (2011). « Savoir enseigner dans le supérieur : un enjeu d’excellence pédagogique ». Dossier d’actualité Veille et analyses, n°64, septembre. En ligne :

http://www.inrp.fr/vst/DA/detailsDossier.php ?dossier=64&lang=fr

Extrait :

« Enseigner dans le supérieur est différent d’enseigner dans le secondaire. D’une part, il n’existe le plus souvent aucune obligation de formation pédagogique pour entrer dans la carrière et d’autre part c’est l’allégeance à la discipline qui est au coeur de l’identité professionnelle : les « enseignants- chercheurs » sont physiciens avant d’être enseignants de physique. »


Partagez cet article :