Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Lycéens décrocheurs, raccrocheurs d’école
Ecole, collège, lycée : nouveautés de la rentrée
Le défi de l’évaluation des compétences
Les pratiques éducatives et pédagogiques en dispositif relais

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
L’élève extraordinaire dans l’école ordinaire : difficultés des élèves ou difficultés de l’école ?
Les jeunes et Internet : de quoi avons nous peur ?
Service civil volontaire : quel impact sur les jeunes ?
Mieux connaître les jeunes pour améliorer l’école

> université
Le bac est-il donné à tout le monde ?
Le GENEPI fête ses 30 ans
Démotivation et inégalités sociales : deux premiers critères d’échec dans l’enseignement supérieur
Jeunes et territoires : L’attractivité des villes étudiantes et des pôles d’activité


Actualités sur l’université

Analyse d’Emmanuel Davidenkoff et dossier de "veille et analyses"
Mis en ligne le lundi 12 septembre 2011.

Emmanuel Davidenkoff présente sur France info une analyse de l’université avant la rentrée : "difficile de parler de l’université au singulier". L’Institut français de l’éducation propose un dossier sur le thème : "savoir enseigner dans le supérieur, un enjeu d’excellence".

"L’université va-t-elle vraiment mieux ?" chronique D’Emmanuel Davidenkoff sur France info du lundi 12 septembre 2011

- Ecouter l’analyse d’Emmanuel Davidenkoff (4’10)

- Consulter les archives de la chronique "Questions d’éducation" d’Emmanuel Davidenkoff

- Dossier d’actualité : Veille et analyses de l’Institut français d’éducation (Ifé) :

Endrizzi, Laure (2011). « Savoir enseigner dans le supérieur : un enjeu d’excellence pédagogique ». Dossier d’actualité Veille et analyses, n°64, septembre. En ligne :

http://www.inrp.fr/vst/DA/detailsDossier.php ?dossier=64&lang=fr

Extrait :

« Enseigner dans le supérieur est différent d’enseigner dans le secondaire. D’une part, il n’existe le plus souvent aucune obligation de formation pédagogique pour entrer dans la carrière et d’autre part c’est l’allégeance à la discipline qui est au coeur de l’identité professionnelle : les « enseignants- chercheurs » sont physiciens avant d’être enseignants de physique. »


Partagez cet article :