Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


La Rochelle : #Festiprev 2017 du 11 au 13 mai : programme
28 avril 2017
La 2e édition du festival international du film de prévention se déroulera à La Rochelle du 11 (...)

Paris : rencontre "L’engagement des jeunes dans la culture" le 25 janvier
20 janvier 2017
L’INJEP co-organise une rencontre sur le thème "L’engagement des jeunes dans la (...)

Paris : Forum La France s’engage, samedi 14 et dimanche 15 janvier 2017
13 janvier 2017
La deuxième édition du Forum LA FRANCE S’ENGAGE aura lieu les 14 et 15 janvier 2017, le (...)

Melun : Info collective Service Civique au CIJ 77, le mercredi 13 avril à 10h
1er avril 2016
Le Centre information Jeunesse de Seine et Marne (CIJ77) organise mercredi 13 avril 2016 à (...)

Concours "La vie étudiante vue par les étudiants"
16 décembre 2015
Depuis 1990, l’OVE (Observatoire national de la vie étudiante) organise le concours (...)

Pas de Calais : 3e rencontre de la jeunesse le 20 novembre 2015
10 novembre 2015
L’initiative et de l’engagement des jeunes sont au programme de la 3e rencontre de (...)



Animafac propose aux jeunes de dire : "Je ne veux plus"

Mis en ligne le vendredi 31 mars 2006.

Sur le blogue "jeneveuxplus.net", l’association animafac propose un espace de libre expression : Parmi les les contributions "je ne veux plus ... :
- voir des affiches moralisatrices dans tous les lieux fréquentés par les jeun’s
- n’être qu’une statistique
- entendre que je débrouille bien ... pour un fille !...
- qu’on me traite de beur alors que je suis breton"

Consulter les "je ne veux plus..."

"Il paraît qu’on s’habitue à tout... Même au chômage, à la grande pauvreté, à l’angoisse, aux discriminations, au racisme, à la déprime... On s’habitue, on se dit « ok, ça va, tant pis »... Et les choses les plus insupportables deviennent banales, normales. Parce qu’il paraît qu’on n’y peut rien, parce que ça fait si longtemps que c’est comme ça, parce que de toute façon, « c’est pas si simple ». On y pense, on oublie et puis finalement on accepte…" précisent les animateurs du blogue.



Accueil